Comment choisir son 3ème pilier

0
224

Pour beaucoup de personnes, le 2ème pilier à lui seul ne peut pas régler la plupart des besoins des retraités. D’où la mise en place d’un 3ème pilier. Le 3ème pilier est très médiatisé. Il a pour but de faciliter l’épargne pour les besoins futurs. Il permet aussi de réaliser des économies sur les taxes. Il consiste donc à offrir des déductions fiscales aux retraités qui souhaitent faire des épargnes. Ces déductions ne sont pas fixes mais varient au fil des années. Vous aimeriez en savoir plus sur le 3ème pilier et les critères de choix du type de 3ème pilier ? Lisez cet article. 

Quels sont les différents types de 3ème pilier ? 

On distingue plusieurs types de 3ème pilier à savoir le 3ème pilier lié et le 3ème pilier libre. Le 3ème pilier lié est en rapport avec l’âge de la retraite. Dans ce cas de figure, l’épargne ne peut être retirée que 5 ans avant l’âge de la retraite sauf si le concerné prévoit d’immigrer dans un pays étranger ou doit acquérir une résidence principale. Une clause légale permet de savoir qui doit profiter du 3ème pilier. Il peut s’agir de l’époux ou du concubin, des enfants, des parents… Le 3ème pilier libre quant à lui vous donne l’opportunité de retirer l’épargne au moment voulu. Découvrez ce comparatif troisième pilier

Quels sont les critères de choix d’un 3ème pilier ? 

Pour choisir entre le 3ème pilier lié et le 3ème pilier libre, certains éléments doivent être pris en compte. Il s’agit de votre situation et des avantages recherchés. Si votre objectif est de réaliser une épargne pour votre retraite, il est préférable d’opter pour le 3ème pilier lié. Le 3ème pilier libre est conseillé dans le cas où vous ignorez ce que vous comptez faire de votre 3ème pilier. Il est également possible de souscrire aux deux types de 3ème pilier à la fois si vous désirez réaliser un investissement avant la retraite. 

LEAVE A REPLY