Comparateur D’assurance Chat Pas Cher

0
25

Quel type d’assurance chat choisir ? Sachez que vous pouvez souscrire trois sortes de contrat d’assurance pour votre chat, les trois pouvant être cumulés. Vous avez l’assurance maladie, l’assurance responsabilité civile, et enfin l’assurance décès. Premièrement, l’assurance maladie couvre toutes les maladies que votre chat pourrait subir. Les interventions chez le véto pourront être prises en charge ou remboursées. Cette assurance peut vous aider à réaliser des économies considérables puisque certaines interventions peuvent vous être facturées jusqu’à 1000, voire 2000€. Il existe néanmoins des exclusions, notamment pour les pathologies connues de la race. Deuxièmement, l’assurance responsabilité civile concerne les faits causés par votre chat à autrui, petites morsures ou griffures, ou encore les dégâts matériels. Vous serez couverts des petites inattentions de votre animal de compagnie. Troisièmement, l’assurance décès concerne la prise en charge des frais d’obsèques. Comme avec un humain, l’assurance prévoit également une indemnisation, petite consolation certes mais qui vous permet d’acquérir un nouveau compagnon. Si vous louez votre logement, elle prendra en charge tout sinistre dû à un défaut d’entretien, un vice de construction ou un trouble de jouissance aussi bien vis-à-vis de votre locataire que d’un tiers. Effectivement, même si votre locataire est obligé de souscrire une assurance à son nom, certains sinistres restent à votre charge. Si votre logement est vide ou en cas de vacance locative, vous dormirez l’esprit tranquille en sachant que votre domicile sera bien protégé en cas de fuite, d’incendie ou d’effraction. Dans tous les cas, l’assurance habitation propriétaire non-occupant vous couvrira en cas de litige avec votre locataire, un voisin ou un tiers, que votre logement soit occupé ou pas. Lorsque vous louez un logement, vous devez fournir une attestation d’assurance habitation à la signature du bail. En effet, vous êtes légalement obligé de souscrire au moins une garantie responsabilité civile locative également appelée garantie risques locatifs. Ne pas le faire est un motif de résiliation du bail. La responsabilité civile locative prend en charge les dommages matériels que vous pourriez occasionner au logement que vous occupez mais elle ne couvre pas vos biens et n’assure pas non plus les dommages causés à un tiers.

 

Il n’est donc pas nécessaire d’en souscrire une autre auprès de votre assureur. Cette assistance n’est pas exercée par l’assureur ou le constructeur, mais par une société tierce, certes partenaire mais indépendante. Vous pouvez tout à fait y faire appel sans déclarer de sinistre, cela n’a aucun rapport. Il existe à l’heure actuelle en France dix sociétés d’assistance qui concentrent à elles seules plus de 95% du marché. Deux autres acteurs plus petits complètent le podium : Fidelia Assistance et Axa Assistance, Axa étant le seul assureur à posséder sa propre société d’assistance. Ces sociétés proposent des prestations globalement similaires, à des coûts voisins. De toute façon, vous n’aurez pas le choix : l’assureur que vous aurez choisi est forcément partenaire d’une de ces cinq sociétés et vous ne pourrez pas en changer. Par contre, vous pouvez vérifier et parfois négocier certaines modalités d’application de l’assistance. Le plus important pour un motard est de vérifier à partir de quelle distance de son domicile s’applique l’assistance : une assistance 0 km sera préférable. Vérifier aussi les motifs d’assistance : accident bien sûr, panne, mais quelles pannes ? Pourrez-vous contacter l’assistance en cas de crevaison ? Attention, sachez que toutes les assistances refuseront de vous prendre en charge en cas de panne d’essence. Autre point à vérifier, quelle distance est comprise dans le forfait de remorquage jusqu’au garage moto ou le concessionnaire de votre marque le plus proche ? Et parallèlement, combien va vous coûter le kilomètre au-delà de ce forfait de base ? Méfiez-vous, cela peut très vite chiffrer. Il faut un minimum de 50 km et un forfait de 100 km est préférable.

 

C’est-à-dire que votre assureur reçoive son identité, son nom, son adresse et surtout son numéro de contrat d’assurance, afin de pouvoir se retourner contre l’assureur de cette personne et recouvrer tout ou partie de l’argent qu’elle vous a versé. Problème : que se passe-t-il quand le tiers n’est pas identifié ? L’assureur ne peut pas se retourner contre le tiers et va refuser de vous indemniser. « Ah mais ça n’arrive jamais ! Ben si, ça arrive quand le conducteur du véhicule tiers ne s’arrête pas ou s’enfuit après une collision, et commet donc un délit de fuite. Ou quand il refuse de remplir un constat amiable ou donne de fausses informations sur celui-ci. Ou quand il roule sans permis, donc sans assurance. Ou quand il n’a pas le permis adéquat, ce qui revient au même (son assurance ne le couvrira pas). Ou que le véhicule n’a pas été identifié, parce que personne n’a pu relever sa plaque d’immatriculation ou qu’il circulait avec une fausse plaque.

 

Le législateur a récemment modifié les dispositions d’indemnisations des automobilistes victimes de collision avec un animal sauvage ou domestique. Le fonds de garantie des assurances obligatoires (FGAO) était jusqu’à présent l’organisme chargé d’indemniser toutes les personnes ayant subi des dommages corporels et matériels causés par un accident de la circulation avec un animal. C’est en août 2003 qu’avait été initiée la mission du FGAO concernant les accidents de la circulation causés par la faune sauvage. La fréquence accrue des accidents de la route imputés aux animaux sauvages a donc incité les pouvoirs publics à reporter l’indemnisation des victimes vers les compagnies d’assurance. En 2009, le FGAO a dû gérer quelque 65 000 dossiers d’indemnisation, 23 000 de plus qu’en 2008 pour un coût total de 34 millions d’euros. L’année 2010 annonce elle aussi une hausse des sinistres aux alentours de 80 000. Le FGAO recentre désormais sa mission en prenant en charge uniquement les victimes qui en ont le plus besoin. Comparez les devis pour trouver une mutuelle chien. 100 offres dédiées à l’assurance chien. Réduisez vos frais de vétérinaire pour seulement 5€ / mois. Entre 3 mois et 7 ans. 100 formules pour assurer votre chat. Analysez et souscrivez directement en ligne. Entre 3 mois et 5 ans. La souscription à une assurance pour vos bêtes doit s’effectuer avec du recul. Quels sont les besoins de mon animal ? Quel budget puis je y consacrer ? Quelles garanties mon chien ou mon chat a-t-il besoin ? Quelle est la meilleure mutuelle animaux de compagnie ? Quel choix de formule dois-je faire ? Quel meilleur rapport/prix existe-t-il sur le marché ? Une fois que vous avez ciblé les besoins de votre animal, servez-vous de l’outil mis en place par nos soins afin d’optimiser votre recherche. Pour comparer et être conseillé, complétez le formulaire mis à votre disposition. Au vue de la multitude d’offres présentes sur la toile, faire son choix seul relève du parcours du combattant.

 

Quelle est la différence entre une mutuelle ou une assurance de santé pour animaux et la responsabilité civile ? Votre animal de compagnie est couvert par votre assurance responsabilité civile sur simple déclaration à votre compagnie. Cette assurance pour animaux permet de couvrir les dommages prévus à l’article 1385 du code civil du fait de votre animal. Certaines mutuelles de santé pour animaux peuvent proposer la responsabilité civile, notamment pour les chiens, mais c’est une assurance à part entière. Une mutuelle ou assurance santé pour animaux est différente : il s’agit d’assurer la prise en charge de tout ou partie des frais de vétérinaires occasionnés par une maladie ou un accident. Les vétérinaires sont libres de fixer leurs honoraires et les prix pratiqués pourront varier sensiblement. Le montant des factures concernant les actes de soins en préventifs ou de cures représentent un budget conséquent. À ces frais s’ajoutent bien souvent le prix des traitements médicamenteux ponctuels, parfois à vie, pour votre animal. Choisir de prendre une assurance santé pour votre animal est une solution pour éviter d’avoir l’ensemble des frais vétérinaires à assumer. Peut-on souscrire une assurance santé pour tous les animaux ?