Pourquoi et comment domicilier son entreprise en Suisse ?

0
76

Centre d’affaires mondial, la Suisse est sans nul doute l’environnement le plus propice pour l’implantation d’une succursale ou pour démarrer ses affaires. Raisons pour lesquelles bon nombre d’investisseurs et d’entreprises françaises choisissent de s’y implanter durablement. Le territoire helvétique offre un bouquet d’avantages pour faire prospérer des activités. Mieux encore, ce pays regroupe toutes les conditions favorables pour se constituer une meilleure qualité de vie.

Comment procéder pour une domiciliation de son entreprise en Suisse ?

Une domiciliation en Suisse sous-entend forcément la création d’un siège social pour la mise en place d’une adresse relative à la gestion de son entreprise. Or, il n’est pas toujours envisageable pour tout le monde de louer un bureau en Suisse.

En cause, des tarifs exorbitants et un mode de sélection minutieux, pas toujours en faveur des sociétés étrangères. Autrement dit, si vous n’êtes ni frontalier ni marié à un ressortissant, la meilleure option pour vous est de désigner un représentant fiduciaire en Suisse que vous pourrez contacter via des sites tels www.rister.fr afin de bénéficier d’un accompagnement de qualité. Par fiduciaire, on entend une entreprise ou un prestataire expert(e) dans la gestion et l’administration de patrimoine.

Parallèlement, votre représentant fiscal vous sera d’une aide inestimable en vous supportant de manière proactive dans vos démarches administratives, juridiques et financières, comme pour la création d’un compte bancaire ou la tenue de votre comptabilité et déclaration fiscale.

Cette solution convient aussi à ceux qui n’ont pas la nationalité suisse. Connaissant tous les textes et les lois applicables sur le territoire, un représentant fiduciaire en Suisse vous apportera ses conseils avisés dans ces trois domaines confondus (fiscal, administratif, judiciaire, etc.). En bénéficiant de ces prestations, votre entreprise sera certaine de se conformer aux législations en vigueur dans le pays.

domiciliation suisse entreprise fiduciaire

Établir son siège social en Suisse : principaux avantages

Ayant la réputation d’être un paradis fiscal, la Suisse mérite bien son image pour la simple raison que les taxes y sont faibles. C’est d’autant plus remarquable que l’ensemble des impositions s’élève entre 15 et 25 % dans tout le pays.

Si les entreprises non résidentes se voient habituellement doubler leurs taxes dans d’autres pays, ce n’est pas le cas en Suisse. Une convention spéciale a même été mise en place en vue de favoriser les taux d’imposition. La Suisse dispose d’un système de forfait fiscal donnant la possibilité de s’acquitter d’un impôt fixe annuel, sans obligation de déclarer ses actifs ni ses revenus.

Les conditions y sont bien favorables dans ces domaines, mais aussi en matière d’infrastructure, d’environnement, de stabilité politique et économique. En outre, la domiciliation est envisageable en Suisse, peu importe le statut de son entreprise.

Faire appel à un représentant fiduciaire : quels atouts ?

Une entreprise ou représentant fiduciaire en Suisse vous accompagne dès la phase de réflexion de votre projet jusqu’à la liquidation de la société. En le laissant se charger de votre gestion fiscale, comptable, ressources humaines et judiciaires, vous pouvez jouir d’une certaine flexibilité.

Vous bénéficierez ainsi d’une optimisation fiscale, de conseils personnalisés, d’une bonne gestion comptable incluant l’analyse de l’assujettissement de la société à la TVA suisse, les déclarations et les récupérations de TVA, le contrôle des documents fiscaux, la prise en main des formalités administratives liées aux importations, etc.

Pour terminer, il vous aide à atteindre vos objectifs de croissance en endossant la majeure partie de vos responsabilités de chef d’entreprise.

LEAVE A REPLY