Réclamation Assurance Auto Habitation

0
317
Close-up Photo Of Person's Hand Giving Cheque

Vous êtes victime d’un sinistre ou vivez une situation d’urgence concernant votre auto ou votre habitation? Communiquez avec notre service d’indemnisation le plus rapidement possible pour commencer votre réclamation. Nous vous informerons des mesures d’urgence à prendre et des prochaines étapes de votre réclamation. D’abord, l’expert en sinistre vous demandera de décrire l’événement de façon détaillée. Assurez-vous d’avoir en main l’information que vous aurez recueillie sur place. L’appel pourrait durer une trentaine de minutes. Après avoir traité la situation d’urgence, nous préparerons un rapport d’évaluation des dommages et procéderons aux réparations selon les protections d’assurance présentes à votre contrat. Lorsque vous récupérerez votre véhicule, vous n’aurez qu’à payer la franchise inscrite à votre police d’assurance auto, et à retourner le véhicule loué, si vous en aviez un. D’abord, assurez-vous de prendre les mesures nécessaires pour minimiser les pertes. Par exemple, si l’eau s’infiltre dans votre sous-sol, déplacez les meubles dans un endroit sec. Si le sinistre est couvert par votre police d’assurance, les frais engagés pourront vous être remboursés. Si votre résidence est devenue inhabitable en raison d’un sinistre couvert par votre police d’assurance habitation, nous vous aiderons à trouver un toit rapidement. Après avoir traité la situation d’urgence, nous prendrons les dispositions nécessaires pour faire évaluer les dommages.

 

Une grande majorité des familles possède un animal domestique (chien, chat…) et comme tout être vivant, ils peuvent être atteints de maladies ou d’événements inattendus. Les compagnies d’assurance ont alors imaginé une assurance pour préserver les animaux des aléas de la vie et apporter une sérénité d’esprit à leurs propriétaires étant donné que leur santé engendre des frais conséquents. Notre comparateur assurance animaux est là pour vous aider. Les animaux les plus concernés sont les chiens et les chats, très répandus en France. L’assurance pour les animaux de compagnie fonctionne sur le même modèle que la complémentaire santé pour les humains. Elle est proposée par de nombreux organismes financiers afin de prendre en charge dans la limite de votre contrat les frais médicaux engagés pour votre animal de compagnie considéré comme un membre de la famille à part entière. Votre compagnon n’est pas une peluche et il mérite véritablement les meilleurs soins. Les soins courants de vétérinaires, tels les vaccins, sont prévisibles et peuvent être budgétés mais les accidents ou les problèmes de santé sont des imprévus qui augmentent rapidement le montant de la facture.

 

Pour les chiens il faut voir aussi sa race, sa catégorie, et si l’on possède un chien considéré dangereux ou non. Car pour un chien considéré dangereux il est important de prendre les garanties qui s’imposent. Par la suite il faut également considérer l’âge de notre animal car le fait qu’il soit jeune ou âgé impacte sur les garanties à prendre. Etant donné qu’une assurance réclame une identification (par le tatouage ou par la puce électronique) il faut prendre ses précautions à ce sujet dès lors qu’on prend un animal. Une assurance veille également à ne pas s’engager n’importe comment et veille à vérifier les vaccinations et les rappels de votre animal. Pour finir selon votre situation vous réclamez certaines garanties et selon bien évidemment votre budget. Une fois tous ces critères considérés vous pouvez faire votre choix si vous faites face à une offre qui vous convient. Un animal de compagnie et un animal d’élevage se traduisent par de grandes responsabilités à prendre par leurs propriétaires. Il ne s’agit pas de les nourrir, de les soigner uniquement car ces derniers font partie intégrante de la société.

 

Quand on sait que plusieurs centaines de milliers de conducteurs roulent sans permis en France, ça ne donne pas envie de tenter le coup. Mais ça va plus loin ! Non seulement il faut qu’il y ait un tiers identifié, mais il faut aussi que ce tiers soit reconnu responsable par votre assureur. Et croyez-moi, ce n’est pas toujours évident. Dans bien des cas, les assureurs appliquent une responsabilité partagée, ce qu’on appelle communément le « 50/50 ». Tout est prévu dans la convention IRSA : Convention d’Indemnisation directe de l’assuré et de Recours entre Sociétés d’Assurance automobile. Cette convention, signée par la plupart des sociétés d’assurance en France, est destinée à faciliter le règlement des dommages matériels en cas d’accident de la circulation. Concrètement, elle donne une liste illustrée de plusieurs dizaines de situations, avec le barème qui doit s’appliquer pour chacune. Vous en trouverez des exemples sur ce site. D’autres le remboursent aussi, mais avec un plafond (à 300 euros chez Axa, par exemple). Au-delà du casque, selon les contrats, vous pourrez vous faire indemniser pour le blouson, les gants, les bottes, etc. Evidemment, toujours avec un plafond maximal, avec un coefficient de vétusté (en général, 20 à 25% de valeur en moins par année d’ancienneté) et parfois avec une franchise. Les remboursements de ces garanties s’effectuent sur la base de la valeur déclarée des biens, attestée par une facture. Si vous n’avez pas gardé la facture d’achat de votre matériel, vous pouvez espérer que l’assureur acceptera une facture « pro forma », mais il n’y est pas obligé. Et comme tout ça est soumis à vétusté, sachez que tout matériel vieux de plus de cinq ans ne vaut plus rien aux yeux d’un assureur. Bref, gardez TOUTES vos factures pendant cinq ans à partir de la date d’achat !

 

La loi l’impose. Tout le monde, que l’on soit locataire ou propriétaire, doit souscrire à une assurance habitation. Les risques sont multiples et certaines différences sur les contrats se font sur les franchises, les montants des biens assurés, et le prix de la cotisation annuelle. Aujourd’hui, tous les établissements bancaires sont en mesure de proposer des contrats appelés MRH (MultiRisque Habitation). Mais c’est encore loin d’être le cas pour les banques en ligne. 1 Qu’est-ce qu’une assurance habitation ? 2 L’assurance habitation est-elle obligatoire ? Qu’est-ce qu’une assurance habitation ? Une assurance habitation protège la maison ou l’appartement et les biens contre des sinistres variés. Elle permet un remboursement total ou partiel en cas de dommage. Elle couvre le patrimoine ainsi que la responsabilité civile des personnes vivant dans l’habitation ainsi que la responsabilité des animaux domestiques lorsqu’un incident implique un tiers. En cas d’incident prévu au contrat, l’assurance habitation permet de toucher une indemnisation. Il faut cependant déclarer le prêt de sa moto et le nom de l’autre conducteur auprès de sa compagnie d’assurance pour que le contrat d’assurance moto s’applique et que les protections spécifiées dans l’assurance restent valables. La garantie dommage pour les dégâts matériels de l’assurance moto couvre l’assuré des dommages dont il est à l’origine suite à un accident avec un tiers. La garantie collision couvre les dommages résultant d’un sinistre avec un tiers, tandis que la garantie dommage tout accident couvre les dommages occasionnés par le passage d’un animal ou encore d’un véhicule non identifié. Comme on l’a précisé dans les garanties obligatoires, si les dommages sont dus à un évènement climatique ou une catastrophe naturelle, l’assuré sera dans tous les cas couvert. La garantie vol incendie permet de couvrir votre moto des vols et des incendies. En cas de vol, 3 solutions existent. Si votre moto est retrouvée dans le mois qui suit, celle-ci vous sera retournée et vous serez indemnisés pour les éventuels dégâts qu’elle pourrait avoir subi. On notera qu’il existe une franchise dans la plupart des contrat d’assurance ainsi qu’un palier qui risque de vous faire supporter quelques frais concernant les réparations de votre moto.