Simulation Prêt Immobilier Sur Le Partenaire

0
182

Les taux d’intérêts sont calculés selon les taux des marchés financiers qui fixent la tendance à suivre pour les organismes bancaires. Les frais de création de votre dossier entrent également en compte pour le calcul du taux d’intérêt. Ils varient selon les banques, c’est pourquoi il est important de comparer les différentes offres ou de faire appel à un courtier immobilier. Le taux d’intérêt est également impacté par la durée de votre crédit immobilier. Les mensualités seront plus faibles si vous choisissez une durée d’emprunt courte. Même si une longue durée d’emprunt pèse moins sur votre budget mensuel, le montant total remboursé sera au final plus important car les intérêts seront plus élevés. Enfin, votre profil influence fortement le taux appliqué à votre prêt immobilier. Plus votre profil est risqué plus le taux pratiqué sera élevé. Le fait de posséder une situation stable (CDI, co-emprunteur, bonne tenue des comptes, aucun découvert) confère aux banques une confiance dans votre capacité de remboursement, ce qui diminuera votre taux crédit immobilier. Quels sont les documents à fournir pour contracter un prêt immobilier ? En effectuant une simulation, vous obtiendrez le montant précis à investir pour financer votre projet immobilier. Vous pourrez ainsi comparer les différentes offres afin de choisir la plus avantageuse selon votre projet et votre budget.

En freehold, vous détenez le bien immobilier plus ou moins dans les mêmes conditions qu’un propriétaire français, les maisons individuelles sont le plus souvent cédées sous la forme du freehold. En leasehold, vous achetez « les murs de l’appartement » mais louez le terrain pour une durée déterminée (qui peut aller jusqu’à 99 ans). Notez cependant que plus la période restant à courir sur le leasehold est courte, plus la valeur de votre bien immobilier sera diminuée. La durée du leasehold peut être étendue à 90 ans. Les actes de vente sont généralement établis par des avocats (solicitors) et chaque solicitor représente son client. En Angleterre, vendeur et acquéreur sont engagés dans le contrat assez tardivement par rapport au système français, les parties peuvent se retirer de la vente à n’importe quel moment avant l’échange des contrats sans encourir de dédommagement financier. Le vendeur peut même accepter une offre plus intéressante. Vous pouvez choisir de vous débrouiller ou bien faire appel aux services d’un agent immobilier qui pourra vous faire visiter différents logements selon vos besoins et votre budget. Pour trouver un bon agent immobilier, commencez par demander autour de vous, rien de tel que le réseau pour ce genre de choses ! Vous pourrez également trouver une liste d’agents sur le site du Service Inter-Agences (S.I.A.) ou dans les pages jaunes. Le fameux Kijiji (particulier à particulier) a lui aussi un espace réservé à l’immobilier pour ceux qui souhaitent vendre ou acheter. N’hésitez évidemment pas à visiter toutes les habitations qui correspondent à vos critères afin de pouvoir ensuite comparer et faire votre choix. Vérifiez que le logement est sécuritaire, que les lieux sont en bon état (sol, plafond, plomberie, etc.), que rien n’est cassé et que les différents dispositifs fonctionnent bien. Elle peut être préparée par votre agent immobilier ou, si vous n’en n’avez pas (vente directe), avec l’aide d’un avocat (ou d’un notaire au Québec).

Contrairement à un logement acheté sur plan, vous pouvez visiter la maison ou l’appartement de votre choix jusque dans ses moindres recoins, constater les travaux ou les aménagements nécessaires, juger de l’intérêt de telle pièce ou de telle dépendance. Même en comparaison avec un logement neuf existant, acheter dans l’ancien apporte plus de sécurité : pas de surprise à attendre, car le bien existe déjà, et il est rapidement disponible. En somme, vous pouvez déjà vous projeter à l’intérieur car tout est déjà fait, ce qui n’est pas le cas d’un bien neuf achevé dont les installations ne sont pas faites. Autre point positif : l’étendue du marché. À terme, les chances de plus-value sont donc plus importantes que dans le neuf. Attention aux points négatifs ! Néanmoins, vous devez être conscient qu’un achat d’immobilier ancien donne lieu à certains inconvénients qui ne sont pas ceux du neuf. Les charges vous coûteront également plus cher, du fait de dépenses d’entretien plus importantes (les équipements et les matériaux étant, par définition, anciens) et de performances énergétiques moindres (à ce titre, prêtez attention au diagnostic énergétique obligatoire).

Dans la pratique, cette durée est souvent fixée à 45 jours mais il est possible de négo­cier une période plus longue ou de demander un délai supplémen­taire à la fin du délai minimal légal. A l’issue de ce délai, si vous n’avez pas obtenu une offre de prêt conforme aux caractéristiques prévues dans le compromis de vente, alors ce dernier sera caduc. Toute somme que vous aurez versé d’avance dans le cadre du contrat de vente devra vous être remboursée intégralement et immédiatement sans qu’une indemnité ne puisse être retenue. A compter du quinzième jour suivant la demande de rem­boursement, la somme réclamée produit des intérêts au taux légal majoré de moitié. Pour éviter tout contentieux dans le remboursement des sommes dues, il est conseillé de consigner les sommes à verser entre les mains d’un tiers (établissement financier, notaire). Toutes les mentions obligatoires doivent être présentées de manière parfaitement lisible et compréhensible par le consommateur. Est également interdite toute formulation susceptible de faire naître chez le consommateur de fausses attentes concernant la disponibilité ou le coût du crédit (article L. 313-5 du code de la consommation).

LEAVE A REPLY