Acheter à Plusieurs Un Bien Immobilier : Comment Faire ?

0
108

Les co-emprunteurs co-signeront le contrat de prêt signé avec la banque. C’est généralement là qu’est signée la clause de solidarité devant la banque. Celle ci prend fin au remboursement du crédit ou en cas de séparation des conjoints si l’un rachète la part du bien détenue par l’autre. Il est alors nécessaire d’exprimer une demande de désolidarisation à la banque. Dans tous les montages juridiques que nous décrirons ci-dessous, rien n’oblige à ce que les co-emprunteurs aient le même niveau de participation. En cas de différence d’apport entre les co-emprunteurs, cette différence est tout simplement incluse dans le calcul de la contribution financière de chacun. Il devient donc possible pour un co-acheteur sans apport d’emprunter. L’indivision est le cas par défaut d’un achat immobilier mené à plusieurs. Acheter un bien en indivision est simple, puisqu’elle ne nécessite aucun formalisme particulier. On dit alors que les propriétaires sont “indivis”. Ils peuvent établir une convention d’indivision devant notaire, qui désignera un gérant du bien (ce qui permet d’ailleurs d’éviter certains travers de l’indivision que nous décrivons ci-dessous). Tous les propriétaires jouissent alors pleinement du bien commun, et sont totalement solidaires des dépenses d’entretien et de fonctionnement qu’il peut générer.

Et comme dans toute société, il y a des règles à respecter. Parmi elles, l’obligation de déposer des statuts au tribunal administratif ou encore de publier ces derniers au « Journal officiel »… Des démarches qui, en plus d’avoir un coût, sont contraignantes. Autre obligation : l’organisation, une fois par an, d’une assemblée générale. Au rayon des bonnes nouvelles, sachez que contrairement à l’achat en indivision, aucun des acquéreurs associés dans une SCI ne pourra seul réclamer la vente du bien. Vous aurez aussi la possibilité de transmettre à moindre frais vos parts à vos descendants. Et si vous en profitiez pour acheter dont la consommation d’énergie est nulle ou très faible ? Pour en savoir plus notre article sur la maison passive ! Vous souhaitez acheter un bien immobilier avec des amis? Savez-vous que vous pouvez faire des économies sur votre assurance emprunteur ? Si elle n’est en théorie pas obligatoire, elle est généralement exigée par les prêteurs pour accorder un crédit immobilier. Avec l’assurance prêt immobilier « Super Novaterm Crédit » de MetLife, vous bénéficiez d’une tarification adaptée à votre profil, que vous ayez des problèmes de santé, assuriez un gros capital, pratiquiez un sport à risque ou exerciez une profession spécifique. Un moyen simple d’alléger votre facture.

Cette somme se situe généralement entre 5% et 10% du montant Net Vendeur. Condition suspensive de prêt : dès lors que vous sollicitez l’obtention d’un prêt, vous êtes protégés par la Loi qui vous permet d’annuler le compris sans pénalités dans le cas de la non-obtention de celui-ci. Attention, ce refus doit respecter les règles fixées dans le compromis. La loi dispose que vous bénéficiez d’un minimum de 30 jours pour obtenir ledit prêt ; l’usage veut que cette durée soit fixée entre 45 et 60 jours actuellement. En revanche, vous avez l’obligation d’être diligent dans la recherche de ce prêt en déposant votre demande dans les 10 jours qui suivent la signature du compromis. Autres conditions suspensives : pour votre information, il existe des dispositions légales autorisant la commune, la préfecture ou la SAFER (pour les zones rurales) à préempter un bien pour lequel vous vous êtes portés acquéreurs. Dans ce cas, ces organismes seront prioritaires, c’est pourquoi il est utile de vérifier si vous vous trouvez dans une zone de préemption renforcée. Par ailleurs, la Loi vous autorise à insérer dans le compromis des conditions d’obtention de permis de construire, de permis de travaux, de vérification de raccords au tout à l’égout ou autres servitudes. Dans cette hypothèse, vous pourrez vous désengager sans pénalités.

Ce n’est donc pas quelque chose à négliger. Si l’état vous semble neuf, demandez une facture des travaux (sauf si la maison est neuve bien sûr), pour vous assurer que les travaux ont bien été réalisés par des professionnels. Si l’état vous semble douteux ou que l’âge de la maison est avancé, il sera tout indiqué de faire venir un expert qui vous permettra de savoir combien de temps le toit pourra tenir sans travaux. Les appartements situés dans des copropriétés ont un syndic qui vote lorsque des travaux doivent être effectués. Ainsi, vous devez savoir si des travaux ont lieu ou si des travaux doivent être faits ultérieurement. Si des travaux ont déjà été votés, c’est à l’ancien propriétaire de payer pour ceux-ci. Cependant, si des travaux sont en réflexion et qu’ils sont votés plus tard, lorsque vous serrez propriétaires, ce sera à vous de payer (la quote-part qui vous revient). Les travaux les plus coûteux dont ceux qui touchent à la structure du bâtiment : cage d’escalier, toiture, façade, etc. Ces informations vous permettent de vous donner une idées de la tendance des taux, qui peuvent bien entendu varier de jour en jour. Comme vous pouvez le constater, le taux immobilier pour une même durée (ici 20 ans) varie en fonction de la banque auprès de laquelle vous effectuez la demande. C’est pourquoi il est important de comparer les banques, non seulement sur le taux net mais aussi le TEG qui vous permet d’observer le coût total de votre crédit; frais d’assurance, de dossier et de garantie inclus. Nous mettons gratuitement à la disposition de nos internautes un comparateur de credit immobilier vous permettant de définir le taux exact pour votre demande de credit immobilier et vérifier votre éligibilité. Les taux trop attractifs entraînent forcement un effet inverse sur les prix du marché immobilier. Les acquéreurs pourront donc contracter un crédit avec un faible taux d’interêt mais achèteront plus cher le m2.

LEAVE A REPLY