Devenir Propriétaire D’un Bien Immobilier En Espagne

0
212

Une fois que cet acte authentique est signé, le notaire faxera une copie de cet acte au registre foncier local. Le cabinet professionnel avec lequel vous travaillez organisera le paiement des taxes de cession associées avec l’achat et s’occupera de la gestion de formalités d’inscription au registre de votre titre de propriété. Il faut compter jusqu’à deux mois pour que l’inscription définitive de votre titre de propriété soit effectuée. De même, votre cabinet professionnel fera les gestions relatives au transfert des comptes avec les fournisseurs locaux de services publics tels que l’alimentation en eau et en électricité, et il organisera leur paiement par l’intermédiaire d’une banque locale. Une fois l’achat du bien officialisé, vous devrez procéder au paiement de l’impôt de transmissions de biens appelé « Impuesto sobre Transmisiones Patrimoniales » dans le cas où le bien n’est pas neuf. Cet impôt s’élève entre 8 et 10% du prix de vente. Au niveau des charges et impôts dont vous aurez à vous acquitter, quels sont-ils ? Si vous décidez d’acheter un appartement en Espagne, vous aurez à payer l’impôt foncier annuel appelé « IBI » en Espagne.

Pourquoi acheter un appartement neuf ? Parce que le logement neuf est… flambant neuf ! Lorsque l’on achète neuf, on achète un bien à la pointe de la modernité (basse consommation avec la norme RT 2015, régulation thermique, domotique, sécurité…). Les acquéreurs de logement neuf sont donc en droit d’attendre un confort d’équipement et d’installation supérieur à la moyenne. De même, un logement neuf nécessitera peu de réparations : acheter neuf, c’est en principe ne pas avoir de travaux dans l’appartement avant une bonne dizaine d’années. Grâce à la garantie décennale, c’est même la certitude de ne pas avoir à les payer. C’est donc la garantie d’un esprit tranquille et d’économies substantielles. Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Les acquéreurs passent par des promoteurs immobiliers bien armés pour réaliser efficacement les transactions en vous guidant pendant les phases d’achat. De plus, ces promoteurs, comme Bouygues Immobilier, sont en discussion directe avec les équipes réalisant les travaux. Si vous êtes guidé durant les phases d’achat, vous n’êtes pas pour autant sans accompagnement par la suite. Des conseillers seront toujours là pour vous aider et les investisseurs peuvent même bénéficier d’une offre de gestion locative. Vous prévoyez de devenir propriétaire de votre résidence principale ? Bouygues Immobilier propose partout en France des logements neufs dont la livraison est imminente ! Acheter dans le neuf peut parfois sembler onéreux. Mais il faut prendre en compte, outre la qualité du bien, les « coups de pouces » disponibles. Les investisseurs peuvent ainsi bénéficier de nombreuses aides dont le dispositif Pinel pour réduire leurs impôts. Les pouvoirs publics souhaitent la construction de logements neufs et ils ont fait en sorte que cela devienne intéressant pour les particuliers. Acheter dans le neuf avec Bouygues Immobilier, c’est placer sa confiance dans un acteur reconnu et qui bénéficie de plus de 60 années de savoir-faire en la matière. C’est pourquoi Bouygues Immobilier propose une garantie de revente, couvrant pendant 6 ans une possible moins-value du bien immobilier à la revente.

Le propriétaire est responsable des coûts relatifs à sa partie de la propriété. Le propriétaire possède un ou plusieurs logement(s) dans un immeuble appartenant à plusieurs personnes. Il doit alors payer des frais de copropriété au syndicat des copropriétaires qui s’occupera des réparations et de l’entretien de l’immeuble. C’est une option assez abordable qui attire pas mal de personnes achetant leur première habitation. Il s’agit d’un bâtiment comprenant plusieurs unités d’habitation indépendantes souvent juxtaposées les unes au dessus des autres (deux niveaux d’habitation pour le duplex et trois pour le triplex). Cet achat permet non seulement au propriétaire d’avoir son propre logement individuel s’il le souhaite, mais aussi de louer les autres en même temps et donc d’en tirer un revenu. Il s’agit de maisons mitoyennes ayant généralement exactement le même aspect. Elles sont toutes regroupées ensemble et forment de longues rangées. Chaque personne possède évidemment son entrée individuelle et éventuellement son terrain, mais les murs sont souvent mitoyens des deux côtés. Pourquoi est-ce essentiel d’effectuer une simulation prêt immobilier ? Vous préparez votre projet immobilier et pour le réussir, vous souhaitez avoir des idées plus précises sur son financement ? Car comme vous le savez, les conditions de crédit diffèrent d’un établissement à l’autre, mais pas seulement. En effet, selon votre profil, votre situation ainsi que la nature de votre projet, les banques vous proposeront un financement adapté. Ces outils de simulation de prêt immobilier sont mis à disposition par le Guide du crédit pour vous permettre de vous rapidement faire une 1ère idée sur les conditions auxquelles vous pouvez emprunter. D’autres outils de simulation prêt immobilier vous sont proposés afin de répondre à toutes les questions que vous vous posez sur vos possibilités d’emprunt. Vous pourrez notamment vérifier grâce à nos simulateurs de crédit si vous répondez aux critères d’attribution de prêt aidés (PTZ par exemple) ou encore faire une simulation de votre tableau d’amortissement.

Le prêt relais est un crédit de transition, accordé pour une durée relativement courte : de quelques semaines à quelques mois, sans jamais excéder deux ans. Il sert à palier les problèmes de trésorerie lorsque l’on achète un logement qui doit être financé par une vente et alors même que cette dernière n’est pas finalisée. Pratique, il doit néanmoins être utilisé avec la plus grande vigilance. Quel prêt relais ? Il existe différents types de prêts relais. L’un est dit « sec », tandis que l’autre est dit « adossé », c’est-à-dire couplé avec le crédit principal. Le premier consiste à ne rembourser que de petites mensualités correspondant aux intérêts, et à solder le capital en une seule mensualité, grâce à l’argent de la vente. Le second est couplé au crédit principal, pour que pendant toute la durée du remboursement, vos mensualités restent quasiment les mêmes, les divers frais étant lissés. Pour commencer, et même si cela peut paraître évident : faites jouer la concurrence ! Toutes les banques ne proposent évidemment pas les mêmes taux et conditions. Les établissements financiers se livrent une véritable concurrence et accordent parfois des taux intéressants pour glaner de nouveaux clients. Commencez donc par demander un rendez-vous dans votre établissement bancaire habituel. Votre conseiller vous connaît et il vous fera une première proposition. Ensuite, n’hésitez pas à vous rendre chez les concurrents. Il faut savoir que la loi sur la protection des emprunteurs vous empêche d’accepter une offre de crédit avant un délai de 10 jours. Une banque qui vous fait une proposition de prêt ne peut donc exiger une réponse de votre part avant la fin de ce délai de réflexion. Aussi, servez-vous en pour faire la tournée des banques et organismes de crédit. Il vous faudra également choisir entre un taux fixe et un taux révisable. Ce dernier est parfois attractif car il est souvent moins élevé pendant les premières années. Mais vous n’êtes pas à l’abri d’une hausse future. Par conséquent, n’hésitez pas à demander à votre banquier plusieurs simulations en fonction de plusieurs scénarios de hausse ou de baisse des taux.

LEAVE A REPLY